Mise à jour sur COVID-19 : Protocoles de sécurité supplémentaires activés | Mise à jour des opérations

La norme de référence des consommateurs canadiens en matière de fenestration a connu sa plus grande révision générale. Au lieu de subdiviser le pays en plusieurs zones climatiques, une norme unique s’applique dorénavant à l’échelle nationale. De plus, la norme d’efficacité énergétique pour les portes et fenêtres est plus élevée que jamais.

Si vous avez déjà fait des recherches sur le remplacement de portes et fenêtres, vous avez probablement entendu parler de termes tels que Energy Star®, zones climatiques, ainsi que de certains paramètres utilisés pour évaluer le rendement d’un produit de fenestration. Voici ce que vous devez savoir au sujet d’Energy Star®, des nouvelles normes en vigueur depuis janvier 2020, et de leurs répercussions pour vous, en tant que propriétaire résidentiel.

Qu’est-ce que la certification ENERGY STAR® pour les portes et fenêtres ?

ENERGY STAR® est une étiquette d’homologation pour les produits à haut rendement. Les produits certifiés ENERGY STAR® permettent des économies d’énergie de 20 % ou plus par rapport aux produits construits selon les normes du code du bâtiment. Ressources naturelles Canada (RNCan) administre et encourage l’utilisation de la marque ENERGY STAR® au Canada en vertu d’une entente avec l'Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis. ENERGY STAR® Canada est un partenariat volontaire entre le Gouvernement du Canada et l’industrie pour rendre disponible des produits à haut rendement et s’assurer qu’ils soient facilement accessibles par les consommateurs canadiens.

Au moment de développer de nouveaux produits, les fabricants de portes et fenêtres soumettent leurs dessins à des laboratoires indépendants, où des simulations informatiques sont effectuées pour évaluer le rendement potentiel. Des prototypes de produits prêts à la production sont soumis à des essais en conditions réelles pour évaluer la force mécanique, l’étanchéité à l’air et à l’eau, la facilité de fonctionnement, l’isolation, la transmission de la lumière visible, la réduction du bruit ainsi que la résistance aux températures extrêmes ou à l’entrée par effraction. Les laboratoires indépendants envoient ensuite les rapports pour publication dans des bases de données de produits certifiés, telles que la base de données de produits de fenestration de RNCan. Les portes et fenêtres certifiées ENERGY STAR® doivent répondre à des critères de qualification particuliers pour cette désignation. Un très petit nombre de produits répondent ou dépassent un niveau d’efficacité énergétique encore plus élévé. Ces produits reçoivent la désignation ENERGY STAR® Les plus écoénergétiques, la cote officielle d’efficacité énergétique la plus élevée au Canada.

Qu’est-ce qu’ENERGY STAR® évalue pour les fenêtres et portes ?

Plusieurs paramètres sont utilisés pour déterminer si les fenêtres ou les portes adhèrent aux exigences® ENERGY STAR®.

  • Facteur U : Le facteur U (ou la valeur U - utilisé de manière interchangeable) mesure le taux de transfert de chaleur. Plus la valeur U est faible, plus lent est le transfert de chaleur d’un côté chaud à un côté froid d’une fenêtre ou d’une porte. Le facteur U est à l’opposé de la valeur R qui est couramment utilisé pour mesurer le coefficient d’isolation des matériaux de construction. Au moment de comparer deux produits, celui dont le facteur U est le moins élevé isole mieux. Il faut mentionner que deux échelles sont utilisées à l’heure actuelle ; le facteur U (valeur métrique) est utilisé à l’échelle internationale et est mesuré en W/m2⋅K, tandis que le facteur U (mesure impériale) est mesuré en BTU/h⋅F⋅p.c. Comme le facteur U en mesure métrique aura une valeur plus élevée que celle du facteur U en mesure impériale, assurez-vous d’utiliser la même échelle lors de la comparaison. Lorsqu’il est utilisé seul, le facteur U classe une fenêtre à un niveau d’isolation inférieur à celle d’un mur, ignorant tous les avantages que procure une fenêtre — comme la lumière naturelle, la chaleur du soleil, l’air frais, et les vues extérieures.
  • Coefficient de gain de chaleur solaire (CGCS) : Ce paramètre mesure la chaleur obtenue par les rayons de soleil qui traversent le verre de la fenêtre. Ce paramètre peut être exprimé sous la forme d’un coefficient (0 à 1) ou d’un pourcentage. Plus la valeur est élevée, plus de gain passif de chaleur solaire, une caractéristique souhaitable dans les climats froids puisque cela se traduit par une chaleur gratuite de la part du soleil pour chauffer votre maison.
  • Étanchéité à l’air : Ce paramètre mesure le flux d’air à travers un produit de fenestration alors qu’il y a une différence de pression d’un côté à l’autre. Plus le débit est élevé, moins la fenêtre ou la porte est hermétique, et ainsi plus la quantité d’énergie perdue (s’échappant à l’extérieur en hiver ou s’infiltrant à l’intérieur en été) est élevée. Les fenêtres peuvent être cotées A1 (moins étanches) à A3 (plus étanches) selon la norme CSA 440, mais le volume réel d’air qui fuie par seconde sera utilisé dans le calcul de la cote énergétique globale d’un produit de fenestration.
  • Rendement énergétique (RE) : Le système canadien de rendement énergétique équilibre la valeur U d’un produit avec son coefficient de gain de chaleur solaire et son étanchéité à l’air. Une cote plus élevée indique un produit plus écoénergétique. Bien que certains fabricants de fenêtres préfèrent la commercialisation du facteur U de leurs fenêtres, ce paramètre à lui seul ne tient pas compte de l’étanchéité de construction d’une fenêtre (lire : fuites de chaleur), ou du coefficient de gain de chaleur solaire (lire : luminosité et chaleur passive du soleil). Nous croyons que la valeur du RE est un meilleur paramètre à considérer dans l’ensemble. Pour les propriétaires canadiens, la valeur du RE constitue le paramètre le plus complet de l’efficacité énergétique d’un produit de fenestration.

Zones climatiques ENERGY STAR®

Pourquoi avoir des zones climatiques ?

En tant que deuxième plus grand pays au monde, le Canada occupe un territoire qui englobe des climats très différents. Il n’y a pratiquement pas d’hiver dans certaines régions de la forêt pluviale du Pacifique en Colombie-Britannique, alors que le vaste Arctique canadien est en pergélisol depuis des millions d’années. Il y a des variations saisonnières extrêmes de température dans le climat continental sec des Prairies, tandis que les provinces de l’Atlantique sont fréquemment frappées par de violentes tempêtes, avec de fortes pluies ou des chutes de neige. Pour faciliter l’établissement de normes pour chaque région géographique, les États-Unis et le Canada étaient subdivisés en superficies de référence appelées zones climatiques. Ces zones étaient définies en fonction des températures et conditions d’humidité. Pour chaque zone climatique, les produits de fenestration devaient répondre à des critères minimaux précis pour être admissibles à la cote ENERGY STAR®.

Quelles étaient ces zones climatiques au Canada ?

Jusqu’en 2015, il y avait quatre zones climatiques au Canada - A, B, C, D ; A étant la plus chaude, et D la plus froide. En 2015, celles-ci ont été réduites à trois, la zone climatique 1 étant la plus clémente (au sud de l’île de Vancouver), la zone 2 couvrant la majeure partie de la partie densément peuplée du Canada et la zone climatique 3 couvrant la région boréale froide et moins peuplée. Selon l’endroit où vous habitiez, si vous cherchiez des fenêtres et des portes écoénergétiques, vous deviez choisir des produits cotés pour votre zone climatique ou pour une zone plus froide. Par exemple, une fenêtre cotée pour la zone A ou 1 n’était bonne que pour une petite région du sud-ouest de la Colombie-Britannique, tandis qu’une fenêtre évaluée pour la zone D ou la 3 était bonne pour une maison n’importe où au Canada.

Le système de zone climatique était-il efficace ?

Malheureusement, ce système a semé la confusion chez certains propriétaires résidentiels. Plusieurs ne savaient pas qu’en plus de rechercher des produits certifiés ENERGY STAR®, ils devaient également s’assurer que les produits étaient certifiés pour la zone climatique dans laquelle leur propriété se trouvait. De nombreux détaillants de fenêtres ont vendu des portes et fenêtres certifiées ENERGY STAR®, mais pour un climat beaucoup plus clément que là où les fenêtres étaient installées. Il s’agissait d’une pratique commerciale trompeuse auprès des propriétaires qui croyaient obtenir des portes et fenêtres écoénergétiques, mais se sont retrouvés avec des produits inadéquats pour leurs maisons. Par conséquent, il y a eu plusieurs demandes de groupes de consommateurs et de membres de l’industrie cherchant à simplifier les cotes ENERGY STAR® pour aider les propriétaires à choisir des portes et fenêtres adéquatement écoénergétiques.

Plus de zones climatiques

En janvier 2020, vous n’avez plus à faire référence à une zone climatique pour déterminer si une fenêtre est certifiée ENERGY STAR® pour votre région. Dorénavant, il n’y a qu’une seule norme qui s’applique à l’ensemble du Canada, d’un océan à l’autre, pour déterminer si un produit est certifié ENERGY STAR®. Ce changement permettra aux Canadiens de choisir plus facilement des fenêtres et des portes écoénergétiques pour leur maison. Ces produits permettront d’économiser plus d’énergie qu’avant puisqu’ils sont classés pour les régions les plus froides du pays. La nouvelle norme s’est traduite par un changement important alors que seulement 17 % des fenêtres certifiées ENERGY STAR® en 2019 sont suffisamment écoénergétiques pour la cote ENERGY STAR® en 2020. Même si la nouvelle sélection de produits est réduite, cela signifie également que les portes et fenêtres certifiées ENERGY STAR® sont meilleures qu’auparavant. Bien que de meilleurs produits puissent coûter plus cher à l’achat, ils devraient également vous permettre de réaliser de plus grandes économies à long terme en termes d’énergie.

Voici un aperçu de la façon dont les zones climatiques ENERGY STAR® ont changé au cours des dernières années :

ENERGY STAR climate zones pre 2015

Zones climatiques ENERGY STAR® au Canada avant 2015.

ENERGY STAR climate zones between 2015 and 2019

Zones climatiques ENERGY STAR® au Canada entre 2015 et 2019.

ENERGY STAR climate zones 2020

La nouvelle norme ENERGY STAR® Canada s’applique à l’échelle nationale depuis 2020.

Quelles sont les nouvelles exigences ENERGY STAR® en matière de fenestration au Canada ?

Comme pour la version précédente, un produit de fenestration au Canada peut être admissible à la cote ENERGY STAR® en utilisant soit le facteur U seul (à condition que certains taux maximums de fuite d’air soient respectés) ou la cote de rendement énergétique (valeur de RE). L’exigence antérieure pour la zone climatique la plus froide s’applique maintenant à l’échelle nationale. Pour être certifiées ENERGY STAR® au Canada, les fenêtres doivent avoir un rendement énergétique RE 34 ou plus, ou un facteur U de 0,21 (mesure impériale) ou moins. La certification « ENERGY STAR® Les plus écoénergétiques » qui ne s’applique qu’à un petit nombre de produits qui sont en tête en matière d’efficacité énergétique, a connu une révision importante : la valeur de RE est passée de 36 à 40. Voir ci-dessous pour comparer comment la norme ENERGY STAR® a changé :

Version 4 (2015-2019)

Zone climatique Rendement énergétique
(RE)
Facteur U
W/m2·K (Btu/h·ft2·F)
Zone 1 ≥ 25 ≤ 1,60 (0,28)
Zone 2 ≥ 29 ≤ 1,40 (0,25)
Zone 3 ≥ 34 ≤ 1,20 (0,21)

Version 5 (2020)

ENERGY STAR® Rendement énergétique
(RE)
Facteur U
W/m2·K (Btu/h·ft2·F)
Partout au Canada ≥ 34 ≤ 1,22 (0,21)
ENERGY STAR® 2020 Les plus écoénergétiques ≥ 40 ≤ 1,05 (0,18)

Nos fenêtres sont-elles certifiées ENERGY STAR® en 2020 ?

Nous avons lancé nos fenêtres RevoCell® en 2017 après de nombreuses années de développement, pour offrir un produit à rendement supérieur au prix moyen courant. Dotée d’un vitrage isolé double, rempli de gaz argon, avec un seul revêtement à faible émissivité et avec un intercalaire de pointe à faible valeur de conductivité, cette fenêtre en PVC microcellulaire a obtenu une cote de rendement énergétique de 38 et reçu la certification ENERGY STAR® Les plus écoénergétiques. Cette fenêtre surpasse le rendement de la plupart des fenêtres à triple vitrage sur le marché canadien en termes d’efficacité énergétique, tout en étant plus robuste et plus lumineuse. Ceci explique pourquoi il s’agit de notre produit le plus vendu. Pour 2020, afin d’améliorer davantage son efficacité énergétique, nous avons opté pour un verre plus clair et en un meilleur revêtement à faible émissivité. Notre fenêtre RevoCell à deux panneaux est maintenant homologuée « ENERGY STAR® 2020 Les plus écoénergétiques ». Il s’agit de la fenêtre ouvrable à deux panneaux la plus écoénergétique dans une fourchette de prix abordable pour la plupart de propriétaires canadiens. Mais nous ne nous sommes pas arrêtés ici : nos clients ont demandé une fenêtre RevoCell à triple vitrage, et nous avons répondu à leur demande en lançant un tel produit. Avec une valeur U de 0,15 et une valeur RE de 48 en configuration standard, la fenêtre RevoCell à triple vitrage est bien plus que certifiée ENERGY STAR® 2020 Les plus écoénergétiques, elle fait classe à part ! Lorsque vous choisissez Portes et Fenêtres Verdun pour vos projets de rénovations domiciliaires, sachez que vous obtiendrez des produits abordables dont le rendement est supérieur aux normes nationales en matière d’économies d’énergie.

« Demandez à un expert » est le blogue officiel de Portes et Fenêtres Verdun. Il aborde de nombreux sujets relatifs à l’industrie des portes et fenêtres. Nous espérons que vous trouverez ce que vous cherchiez ou que vous apprendrez quelque chose de nouveau en lisant nos entrées. Comme toujours, vous pouvez poser une question à nos experts en remplissant le formulaire ci-dessous.

Courbe d’apprentissage abrupte ? Laissez-nous simplifier les choses.

Demandez une consultation gratuite à domicile pour en savoir plus sur nos fenêtres et portes certifiées Energy Star, et obtenir un devis gratuit pour votre projet. Pas de pression, pas d’obligation, sans frais.

Vos renseignements sont sécures et confidentiels. Nous ne les divulguerons pas et ne vous enverrons pas de pourriel.

Estimé gratuit

Demande d’estimation gratuite

Réservez votre consultation gratuite.